Impôt sur le revenu : la norme et l'exception selon François Hollande

 |   |  250  mots
Il faut se féliciter du retour à l\'indexation du barème de l\'impôt sur le revenu, a déclaré François Hollande à l\'occasion du conseil des ministres de ce mercredi, après avoir entendu une communication de Jean-Marc Ayrault sur le projet de Budget 2014. Bons soldats, le ministre de l\'Economie, Pierre Moscovici, et le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, ont eux aussi insisté sur cette revalorisation des tranches d\'imposition, lors d\'une conférence de presse, soulignant la volonté politique du gouvernement de redonner du pouvoir d\'achat aux Français. Pendant deux ans (2012 et 2013), en effet, le barème a été gelé : il suffisait de toucher un salaire ou une retraite augmentant seulement au rythme de l\'inflation pour devenir éventuellement imposable ou être taxé dans une tranche supérieure, et donc payer un impôt supplémentaire.Bref, à entendre les ministres, le retour à une indexation du barème résulte d\'un effort important du gouvernement pour dégager un financement à cet effet. Une présentation plutôt surprenante, sachant que cette indexation fait partie des figures imposées, elle va de soi chaque année, dans chaque projet de loi de finances : elle est la norme, voulue pour éviter que la seule hausse des prix n\'aboutisse à une surtaxation des particuliers. Le gel des tranches d\'imposition, décidé par Nicolas Sarkozy, relevait de l\'exception.Présenter cette indexation quasiment comme un cadeau, c\'est assez… gonflé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :