Discours sur l'état de l'UE : Barroso n'a convaincu ni sur le fond ni sur la forme

 |   |  336  mots
\"Si vous n\'aimez pas l\'Europe telle qu\'elle est, changez là\". Voici l\'une des phrases que l\'on peut retenir du (dernier?) grand discours du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, sur l\'état de l\'Union européenne, ce mercredi à Strasbourg devant les députés européens. Cela peut prêter à sourire étant donné que José Manuel Barroso a beaucoup été critiqué pour son inefficacité. D\'ailleurs, la ministre française du Commerce extérieur Nicole Bricq n\'avait pas hésité à déclarer fin juin qu\'il n\'avait \"rien fait de son mandat\".Beaucoup trop d\'emphaseTrès (trop ?) enthousiaste, José Manuel Barroso a notamment salué des progrès réalisés, selon lui, par plusieurs pays sous assistance financière comme la Grèce, l\'Irlande, le Portugal et l\'Espagne. \"La reprise est vraiment en vue\", s\'est-il réjoui, devant les 100 eurodéputés présents dans l\'hémicycle selon LCI.Seulement 100 eurodéputés présents et 28 commissaires. On se demande si #soteu n\'est pas une réunion élargie de la Commission- Hughes Beaudouin (@hbeaudouin) September 11, 2013Tentant d\'exister et de défendre son action, à la veille des élection européennes de mai prochain, le président de la Commission européenne s\'est même félicité de la contre-attaque de l\'Union européenne face à la crise financière, économique, puis sociale qui a débuté il y a cinq ans. Reste que José Manuel Barroso n\'a pas convaincu. Loin s\'en faut. Son discours a été jugé aussi terne que déconnecté de la réalité. \"Le président de la Commission avait une occasion de laisser une sorte de testament à son successeur, et aussi en dresser le portrait-type\", analyse Florent de Sait-Martin, professeur associé à Sciences-Po, auteur de Le Parlement européen, cité par La Croix. \"Il n\'a fait ni l\'un ni l\'autre\", conclut-il. (Re)voir le discours en vidéo:

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :