3500 milliards : le coût des catastrophes naturelles a triplé en 30 ans

 |   |  227  mots
Le montant des dommages matériels et économiques des catastrophes naturelles dans le monde a plus que triplé au cours des trente dernières années. Il atteint 3500 milliards de dollars, selon les évaluations publiées le 10 octobre par la Banque mondiale et le gouvernement du Japon.\"Nous avons besoin d\'une culture de prévention\", a déclaré le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, dans un communiqué commun avec le gouvernement japonais. Si \"aucun pays ne peut s\'isoler du risque de catastrophe naturelle, tous peuvent réduire leur vulnérabilité\", estime-t-il. Selon lui, \"la prévention peut s\'avérer beaucoup moins coûteuse que la réponse apportée à une catastrophe naturelle\".Pour sa part, la Banque mondiale a financé près de 18 milliards de dollars  dans la prévention et la protection des activités potentiellement exposées à des catastrophes naturelles au cours des dix dernières années dans plus de 90 pays.A l\'occasion des réunions financières de Tokyo, le gouvernement japonais et la Banque mondiale ont lancé le \"Dialogue de Sendai\" qui ambitionne de mettre en commun les enseignements tirés lors des différentes catastrophes naturelles. Sendai, au Nord-Est du Japon, a été fortement touché par le séisme et le tsunami de mars 2011, faisant plus de 18.500 morts et disparus dans le pays.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :