Enfin sur les rails, le site France.fr voit grand

 |   |  273  mots
L'énorme bug qui a entraîné un retard de plus d'un mois le lancement de France.fr, site officiel de la France destiné à sa vitrine dans le monde, a-t-il précipité le départ de Thierry Saussez, le « Monsieur Communication » du gouvernement ? Faux, assure l'intéressé pour qui il a toujours été dit « que sa mission était temporaire. » « Mieux vaut l'interrompre au moment où va s'engager une nouvelle étape du quinquennat », explique-t-il. Quant à France.fr, s'il reconnaît l'importance de ce « regrettable bug de départ », Thierry Saussez estime que cela n'a en rien entravé la mise sur les rails et le succès du site qui en à peine deux mois est déjà le troisième site officiel d'un pays dans le monde derrière les États-Unis et la Belgique. Selon le SIG - Service d'information du gouvernement -, il compte entre 300.000 et 500.000 visiteurs uniques (VU) et vise le million de VU en novembre. La direction de France.fr compte atteindre cet objectif grâce à la mise en place le mois prochain d'une nouvelle version participative. De plus, France.fr qui est déjà disponible en cinq langues (français, anglais, espagnol, italien et allemand) s'ouvre avant la fin de l'année, au portugais et espère avoir une version russe et chinoise, et peut être arabe, en 2011. 3.000 pages de contenusLe site propose quelques 3.000 pages de contenus, 12.000 liens, un million de documents indexés. Le site a bénéficié de 1,6 million d'euros, dont 800.000 pour le lancement proprement dit, perçus sur la vingtaine de millions d'euros de budget que perçoit en moyenne chaque année le SIG. S. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :