Bercy débloque 2,1 milliards pour combler les trous du budget

 |   |  250  mots
 Le collectif budgétaire qui sera présenté mercredi prévoit 2,1 milliards d\'euros d\'ouvertures de crédits pour des budgets sous-dotés (prestations sociales, masses salariales des ministères), comblant des trous pointés par la Cour des comptes au début de l\'été, affirme le journal « Les Echos. » La principale rallonge, de 582 millions d\'euros, concerne la masse salariale de différents ministères, au premier rang desquels la Défense (280 millions) et l\'Education (160 millions). L\'autre trou à combler porte sur les prestations sociales, dont 275 millions d\'euros pour les aides au logement et 314 millions pour l\'Allocation adulte handicapé. Eviter un dérapage global des dépenses En parallèle, Bercy va annuler des crédits d\'un montant équivalent (2,1 milliards), évitant un dérapage global des dépenses. Il s\'agit notamment du gel supplémentaire de 1,5 milliard qui avait été imposé cet été. Par exemple, la nouvelle exonération de charges pour les agriculteurs, retoquée par Bruxelles, a permis d\'économiser 200 millions d\'euros. La charge de la dette est à nouveau revue à la baisse de 300 millions, à 46,4 milliards, soit 2,4 milliards de moins que dans le budget initial. Du côté des recettes, la seule modification majeure du collectif budgétaire serait une révision en baisse de 200 millions des rentrées de taxe sur les carburants. Le déficit de l\'Etat est attendu désormais à 86,2 milliards d\'euros, en incluant le soutien à Dexia, qui interviendra fin 2012 ou début 2013. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :