La France est devenue un acteur majeur de la scène mondiale »

 |   |  420  mots
vu de CISCOQuel regard porte le comité de direction de Cisco sur la France??La France fait d'abord partie d'une Europe qui a été unifiée par la crise et par le rôle extrêmement fédérateur que Paris a joué au plus fort de la crise comme pendant le conflit en Géorgie. Les Américains la reconnaissent aujourd'hui comme un pays qui a une réelle volonté de conduire le changement. Dans certains domaines, comme par exemple les offres de « triple play » dans les télécoms, la France apparaît même comme étant à l'avant-garde avec une compétition parmi les plus dures au monde. Aux États-Unis, le regard sur la France a bien changé?: on savait déjà que la main-d'?uvre française était particulièrement bien formée, dotée d'une véritable expertise. Et que le pays comptait de nombreux champions mondiaux dans des domaines très stratégiques, comme l'aéronautique, l'énergie, les industries agroalimentaires, l'automobile, l'armement, et les services informatiques. Mais aujourd'hui, la France est aussi perçue comme un pays innovant, comme un acteur majeur de la scène internationale, qui a su réhabiliter la politique et entraîner ses grands voisins européens, et au-delà, le reste du monde. L'action de Nicolas Sarkozy au moment où la France présidait l'Europe et sa capacité de mobilisation ont surpris?: elles ont radicalement changé l'image de la France, aujourd'hui considérée comme un interlocuteur crédible aux États-Unis. Pour les grands groupes étrangers, investir en France, c'est bénéficier d'une main-d'?uvre très qualifiée et en bonne santé, d'infrastructures modernes et très performantes, d'une grande stabilité politique et d'un positionnement géographique qui permet d'irriguer les autres marchés européens. Sans oublier que la qualité de vie que l'on y trouve en fait un pays particulièrement recherché. En clair, tout me porte à me montrer résolument « francoptimiste » pour notre pays.Peut-on vraiment se comporter comme un Français dans un board étranger??Tout à fait?! La « French touch », faite d'un héritage historique, d'une certaine authenticité dans le comportement, d'une éducation et, pour tout dire, d'une certaine élégance, est même une qualité très appréciée dans les relations avec ses pairs au conseil, où l'on entend de plus en plus prononcer des mots en français.Propos recueillis par V. S.Thierry Drilhon, vice-président de Worldwide Channels et membre du comité exécutif du groupe Cisco.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :