Premier accord européen sur le durcissement des exigences de...

 |   |  340  mots
Premier accord européen sur le durcissement des exigences de fonds propresLes ministres des Finances de l'UE sont parvenus mardi à un accord préliminaire pour augmenter fortement le montant des fonds propres que les banques doivent détenir en lien avec leurs activités de marché. La réforme prévoit aussi d'empêcher l'adoption de politiques de rémunération qui génèrent « des niveaux de risques inacceptables ». Ces règles entreront en vigueur à la fin de l'année 2010.Un projet de loi pour réformer la réglementation financière aux États-UnisLe président de la Commission bancaire du Sénat, Christopher Dodd, a proposé mardi de créer un super-régulateur pour les banques. Le Financial Institutions Regulatory Administration concentrerait les pouvoirs des quatre autorités de tutelle actuelles et mettrait fin à l'Office de supervision de l'épargne et à celui du contrôleur de la monnaie. Le Federal Deposit Insurance Corp. (FDIC) et la Réserve fédérale perdraient également leur rôle de superviseur direct des banques.Affaire Madoff : la CSSF et UBS assignéesPatrick Littaye, cofondateur d'Access International Advisors et de la Sicav Luxalpha, Access Management, dernier gérant officiel de Luxalpha, et Pierre Delandmeter, avocat et membre du conseil d'administration de la Sicav, ont assigné la CSSF (le superviseur luxembourgeois) et différentes entités d'UBS. Motif : indemniser à leur place les porteurs de Luxalpha. En 2009, ces deux gérants ont fait l'objet de 56 assignations à Luxembourg de la part d'investisseurs institutionnels.Nouveau système de rémunération à la CommerzbankLa Commerzbank a, comme prévu, établi un nouveau système de rémunération de ses dirigeants et de ses banquiers d'affaires. Concrètement, un tiers du revenu variable dans la banque d'investissement dépendra de l'évolution de l'action et sera bloqué pendant trois ans. Un autre tiers pourra être ôté si les objectifs ne sont pas atteints ou que des risques démesurés sont pris. Ces mesures correspondent aux recommandations du gouvernement et de la BaFin, le gendarme financier allemand.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :