Un expert de la concurrence

 |   |  331  mots
Ce n'est pas encore officiel, mais Michel Barnier, le futur commissaire français au Marché intérieur et aux Services, a déjà arrêté le choix de son plus proche collaborateur. Il s'agira d'Olivier Guersent, actuel directeur en charge de la lutte contre les cartels à la Direction générale de la concurrence. Les deux hommes se connaissent depuis dix ans, lorsque le Savoyard, fraîchement débarqué à Bruxelles comme commissaire à la Politique régionale, était allé chercher cet expert des questions de concurrence à sa sortie du cabinet du commissaire Karel Van Miert. Proche collaborateur de Neelie Kroes entre 2004 et 2006, cet ancien de l'IEP Bordeaux, qui a commencé sa carrière à Bercy, n'a pas ménagé ses efforts ces dernières années pour sortir le débat européen de l'ornière dans laquelle l'avait mis le référendum français. « Affaiblir la politique de la concurrence, c'est affaiblir l'Europe communautaire au profit de l'Europe des États », écrivait-il dans un récent ouvrage sur « l'intérêt européen » (*). Ayant servi dans trois cabinets depuis son arrivée à Bruxelles en 1992, il a eu maintes fois l'occasion de constater l'indigence des politiques communes économiques et industrielles. Il n'a en outre jamais fait mystère de ses réserves au sujet de la libéralisation des marchés de l'énergie et autres « politiques d'inspiration néolibérale » menées depuis quinze ans, n'hésitant pas à renvoyer les gouvernements, qui les ont votées, à leurs responsabilités. La contradiction entre ce néolibéralisme de bon aloi et le retour des champions nationaux, « une formidable régression politique », dit-il, l'irrite profondément. Devenu chef de cabinet du commissaire au Marché intérieur, il lui faudra désormais la gérer au jour le jour.F. A., à Bruxelles(*) « À la recherche de l'intérêt européen », sous la direction de Philippe Herzog, Confrontations Europe, Le Manuscrit.Olivier GuersentFutur directeur de cabinet de Michel Barnier, commissaire européen au Marché intérieu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :