La REntrée offensive de la CFTC

 |   |  149  mots
Longtemps fondue dans le camp réformiste avec la CFDT et le CFE-CGC, la CFTC de Jacques Voisin a décidé de faire entendre sa petite musique particulière en ce début d'année 2010. La réforme de la représentativité syndicale, qui l'a fait disparaître de la table des négociations à la SNCF ou chez Axa en 2009, l'amène à durcir ses positions. Mardi, lors de ses v?ux à la presse, Jacques Voisin a reproché au gouvernement de faire de « la com », de « colmater », de « bricoler ». Prônant ouvertement une « sortie du système libéral », le président de la CFTC a aussi jugé que « le management est devenu l'ennemi des salariés ». Jacques Voisin a réaffirmé que la CFTC, FO et la CGC, les non-signataires de la position commune, feraient tout pour se faciliter la tâche lors des élections professionnelles dans les entreprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :