La famille Mittal critique les politiques d'austérité en Europe

 |   |  268  mots
Les politiques d\'austérité en Europe commencent à agacer les industriels. Alors que le PDG du sidérurgiste ArcelorMittal, Lakshmi Mittal, réclamait mercredi une baisse du coût du travail en Europe, c\'est au tour de son fils, Aditya Mittal, de se plaindre vendredi de la politique économique européenne. Ce dernier, directeur financier du groupe, a critiqué les politiques d\'austérité menées dans la zone euro, prétendant qu\'elles pénalisaient la demande. Et pour cause, le groupe a annoncé une perte de 345 millions de dollars au premier trimestre, en raison d\'une \"faible\" performance sur le Vieux continent.« Le problème numéro un en Europe est la demande »La demande en acier, qui devrait continuer de baisser cette année, a chuté de 30 % depuis le début de la crise. C\'est le « problème numéro un en Europe », affirme Aditya Mittal. « J\'ai été surpris de constater que les ventes de voiture sont en hausse en Grande-Bretagne, mais en baisse » dans les pays de la zone euro, a-t-il ajouté.Un appel à l\'aide à la Commission EuropéenneAditya Mittal demande à la Commission Européenne de « créer de la demande et de la croissance en Europe», estimant qu\'il était évident que l\'austérité pénalise la demande. Il a également évoqué les problèmes de concurrence de l\'acier produit dans des pays ne respectant pas les normes environnementales imposées par l\'Union Européenne. \"Si la Commission européenne parvient à résoudre ces deux problèmes, ce sera un grand succès\", a-t-il déclaré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :