Vincent Mercier prépare la relève chez Roland Berger

 |   |  292  mots
Changement historique de gouvernance au sein de Roland Berger Strategy Consultants France. Le bureau de Paris du cabinet de conseil de direction générale est le premier du réseau, au niveau mondial (36 bureaux dans 26 pays), à se doter d'un directoire. Avec ses 240 collaborateurs et 21 partners, il est le deuxième bureau le plus important après celui de Munich. « J'ai voulu organiser une transition provisoire », explique Vincent Mercier, 60 ans, ingénieur civil des Mines, jusqu'ici managing partner (directeur général) du bureau de Paris, qui quittera la société à l'été 2010. « La mise en place d'un directoire permet de regrouper les différentes forces du cabinet et de répartir les responsabilités », poursuit cet ex-Carrefour, arrivé chez Roland Berger en 2003. Vincent Mercier devient chairman et conserve ses responsabilités au sein du comité exécutif groupe monde. Il continue d'y représenter la France et la Belgique et d'assurer la supervision de la zone Asie. Il interviendra au niveau du conseil de surveillance.création d'un directoireC'est Stéphane Albernhe, 41 ans, Sup'Aéro, qui coordonnera l'activité du directoire en tant que managing partner du bureau de Paris. Il est responsable des secteurs Aerospace & Defense au niveau mondial, et High-Tech Systems et Transport pour la France. Il sera entouré de Michel Jacob et Nicolas Teisseyre, senior partners. Michel Jacob, 45 ans, Centrale Paris, est responsable des secteurs Industrie de Process & Matériaux et Opérations pour la France. Il devient également co-directeur monde du centre de compétences Operations (amélioration de la performance opérationnelle). Nicolas Teisseyre, 46 ans, ingénieur national des Télécoms, est responsable des secteurs Télécommunications, Médias, Technologies et Tourisme ? Entertainment pour la France et la zone Sud Méditerranée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :