Guéant réhabilite le « travailler plus »

2 mn

Clôturant hier soir au Sénat les 4es « états de la France » (voir « La Tribune » d'hier), Claude Guéant a saisi la circonstance pour défendre, à mi-mandat, la politique suivie par l'exécutif. « Quel que soit le jugement des Français sur la personnalité et la méthode du président de la République, la demande et l'appétit de réformes demeurent intacts dans le pays », a estimé le secrétaire général de l'Élysée. C'est avec la réhabilitation du « travailler plus », slogan de la campagne présidentielle et des premiers mois du quinquennat, mis sous le boisseau par le pouvoir depuis le début de la crise, que Claude Guéant a volontairement entamé sa démonstration. Après s'en être pris aux 35 heures de la gauche, il a estimé que le recours aux heures supplémentaires n'avait baissé que de 10 % malgré la crise. Grâce à l'ouverture des magasins le dimanche, 50 % d'ouvertures supplémentaires ont été enregistrés sur les Champs-Élysées, constate-t-il. Il a également rappelé le vote de la loi sur l'autoentrepreneur, la possibilité de travailler plus facilement après sa retraite ou encore la création du RSA permettant de gagner plus en travaillant qu'en étant assisté. « Preuve que la France n'est pas qu'un peuple de fonctionnaires », a-t-il lâché, très en verve? Claude Guéant a ensuite défendu le bouclier fiscal, « auquel on ne touchera pas ». Cette réforme ne coûterait d'ailleurs que 600 millions d'euros au budget, loin des sommes avancées par ses détracteurs? « Après la crise, il y a une vie sans crise, d'où le choix du président d'avoir continué les réformes durant la crise », a martelé Claude Guéant. Pour finir, il n'a pas occulté la situation des finances publiques, en rappelant toutefois que la France, qui a injecté au total 70 milliards d'euros pour la relance, s'en sort moins mal que les autres pays en termes économiques. Patrick Coquidé

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.