Un militant réformateur

 |   |  129  mots
Depuis près de deux décennies, Jean-Pierre Davant incarne la Mutualité française. Il a contribué à l'unification du mouvement et à réformer ses instances dirigeantes. Né en 1945, cet inspecteur des impôts commence à s'engager dans le mutualisme dès 1978. Il est alors élu président de la Mutuelle nationale des agents de la Direction générale des impôts. Il quitte ce poste en 1986 pour devenir président de la Mutualité de la fonction publique (MFP) qui rassemble toutes les mutuelles santé de fonctionnaires. Puis il est élu en 1992 président de la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF). Il fera trois mandats. Le dernier prendra fin mardi 14 décembre lors de l'élection de son successeur par l'assemblée générale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :