« Pas de licenciements boursiers »

 |   |  135  mots
Lors d'une rencontre avec des anciens salariés de Lu, Ségolène Royal affirme en décembre qu'il faut « inscrire dans la loi l'interdiction des licenciements boursiers ». « La proposition que je fais est que la décision de la cour d'appel qui sanctionne des licenciements boursiers soit inscrite dans la loi, qu'il puisse y avoir un contrôle préalable sur les entreprises du CAC 40 qui font beaucoup de profits et qui se permettent malgré ces profits de licencier », a déclaré l'ex-candidate de 2007. Début janvier, elle précise que, « pour que ces grandes entreprises cotées en Bourse comprennent bien le message, il faudra prévoir le remboursement immédiat de l'ensemble des aides publiques reçues par les entreprises qui délocalisent ou qui licencient lorsqu'elles font des profits. » H. F.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :