Coalition historique en Grande-Bretagne

3 mn

Détendus, souriants, riant des blagues de l'autre, David Cameron et Nick Clegg ont entamé leur duo à la tête du Royaume-Uni. Désormais Premier ministre et vice-Premier ministre, les deux hommes, respectivement leader des conservateurs et des libéraux-démocrates, sont venus exposer leur entente dans les jardins de Downing Street, sous le soleil printanier, pour une première conférence de presse commune. « Cette coalition peut être un changement historique et un véritable tremblement de terre pour notre paysage électoral », estime David Cameron, le leader des conservateurs. Nick Clegg confirmait dans un même souffle : « jusqu'à hier, nous étions rivaux. Aujourd'hui, nous sommes collègues. C'est un nouveau gouvernement, mais aussi une nouvelle forme de gouvernement. » L'accord entre les deux partis est certainement historique : il n'y a pas eu de coalition en Grande-Bretagne depuis la Seconde Guerre mondiale. Quant aux libéraux-démocrates, ils n'avaient pas été au pouvoir depuis les années 1920. Concrètement, les libéraux-démocrates obtiennent cinq sièges au conseil des ministres. Ils auront aussi des secrétaires d'État dans chaque ministère. Nick Clegg en particulier devra s'inventer un rôle. Son poste de vice-Premier ministre ne comprend pas de portefeuille. Mais ce n'est certainement pas un titre honorifique. Il sera présent au Conseil des ministres. Il répondra à la place de David Cameron aux questions au parlement quand celui-ci sera absent. Mercredi, une réunion du conseil de sécurité du pays (rassemblant hauts militaires, services secrets et principaux ministres) s'est tenue en sa présence. Les libéraux-démocrates disposent aussi de deux postes à l'économie, dont le puissant ministère de l'Industrie, qui revient à Vince Cable (voir ci-après). Les principaux ministères - Affaires étran- gères, chancellerie de l'Échiquier, Éducation, Santé, Intérieur - reviennent cependant aux conservateurs. différences idéologiquesLa coalition entre ces deux partis autrefois ennemis peut-elle tenir ? Les deux leaders en ont certainement l'intention. Leur évidente entente personnelle - ils ont tous les deux 43 ans et viennent des mêmes milieux bourgeois - y contribuera. Pour autant, les désaccords potentiels sont nombreux. Entre l'aide gauche des libéreaux-démocrates et l'aile droite des conservateurs, les différences idéologiques sont profondes. L'Europe pourrait en particulier être un grand sujet de désaccord. Les conservateurs ont refusé de transiger sur cette question et ont mis William Hague, leader des eurosceptiques, à la tête des affaires étrangères. Pour tenter de solidifier leurs liens, les libéraux-démocrates et les conservateurs ont publié un accord politique détaillé sur quatre pages, comprenant une série de mesures très précises. En particulier, ils imposent un mandat d'une durée fixe de cinq ans pour le parlement, pour que le Premier ministre ne puisse plus décider à sa guise d'une dissolution. La date des prochaines élections est donc déjà fixée... au 7 mai 2015 ! « Avoir un gouvernement pendant cinq ans va nous permettre de prendre des décisions de long terme », estime David Cameron. Quant aux autres politiques sur lesquelles les deux partis se sont mis d'accord, elles concernent en priorité la réduction du déficit. La réforme bancaire, et notamment l'imposition d'une taxe, est prévue (voir ci-contre). Un autre grand chantier est la réforme politique, dont Nick Clegg sera chargé. Un référendum sera organisé sur l'introduction d'une dose de proportionnelle dans le mode de scrutin, l'une des principales revendications de son parti, qui était désavantagé par le vote uninominal à un tour. Cette future consultation des Britanniques sera cependant un point de friction : les conservateurs, tout en acceptant la tenue du référendum, vont faire campagne contre. L'entente affichée par Nick Clegg et David Cameron pourrait faire face à de sérieuses difficultés.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.