en brefL'Algérie veut réviser l'accord d'association avec l...

 |   |  330  mots
en brefL'Algérie veut réviser l'accord d'association avec l'Union européenneL'Algérie plaidera pour la révision de l'accord d'association avec l'UE lors du 5e conseil d'association le 15 juin à Bruxelles, a indiqué jeudi à Alger le ministre du Commerce, El-Hachemi Djaaboub. « Nous allons voir dans quelle mesure nous pouvons demander la révision des clauses [de l'accord d'association avec l'UE, Ndlr] pour qu'elles soient plus équitables entre l'Algérie d'une part et les États membres de l'UE d'autre part », a-t-il déclaré. L'accord d'association Algérie-UE, qui est entré en vigueur le 1er septembre 2005, prévoit la mise en place d'une zone de libre-échange à l'horizon 2017.Le déficit commercial américain au plus haut depuis décembre 2008 Le déficit commercial américain s'est creusé en mars à 40,4 milliards de dollars, au plus haut depuis décembre 2008, montrent les statistiques publiées mardi par le département du Commerce. Les exportations ont augmenté de 3,2 % en mars et ont représenté 1 47,87 milliards de dollars. Les importations ont progressé, quant à elles, de 3,1% à 188,30 milliards. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un déficit de 40,10. Une majorité de Danois contre l'adoption de l'euroPlutôt favorables naguère à l'entrée de leur pays dans la zone euro, les Danois y sont aujourd'hui majoritairement hostiles, révèle un sondage publié jeudi. Le Danemark a refusé en 2000 par référendum de faire partie de la zone euro, mais l'opinion publique avait évolué fin 2008 en faveur de la monnaie européenne, en raison de la crise financière qui avait obligé le gouvernement à relever les taux d'intérêt. Mais la crise que traverse actuellement la zone euro a modifié la perception des Danois vis-à-vis de l'euro. Selon une étude effectuée pour la chaîne de télévision TV2 et le quotidien « Politiken », 50 % des personnes interrogées voteraient contre l'adoption de l'euro, tandis que 43 % y seraient favorables. En mars, un autre sondage indiquait que l'euro serait accepté par 51 % des Danois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :