Sword Group plonge

Douche froide. C'est en ces termes que peut se résumer la journée boursière de Sword Group, lundi. Suite à un avertissement sur ses résultats et le départ de son directeur général, la SSII a littéralement plongé en Bourse. Le titre, qui avait pourtant enchaîné quatre séances consécutives de hausse durant lesquelles il avait enregistré une hausse de 4,75 %, a lourdement chuté à l'occasion de la première séance de la semaine, ce dès les premiers échanges. Après avoir perdu jusqu'à 14,33 % en séance, la valeur a finalement conclu, lundi, sur une forte baisse de 11,83 % à 23,26 euros. Ce, dans un volume d'échanges particulièrement fourni puisque plus de 240.000 titres ont changé de main sur la journée contre un volume maximum de 16.000 sur les quinze derniers jours.Deux mauvaises nouvellesIl faut dire que le marché n'aime pas les mauvaises surprises. Surtout par les temps qui courent et de surcroît si elles sont doubles. Car ce n'est pas une mais deux mauvaises nouvelles que le groupe a annoncé au marché. La première porte sur un avertissement sur les résultats de la division Software qui aura finalement connu « une croissance moins profitable que budgetée », à l'origine, a indiqué Sword. Même si cette contre-performance ne devrait pas avoir d'impact « significatif » sur les comptes, l'annonce n'en reste pas moins dommageable pour le groupe alors que cette division représente 60 % de son activité. Pour Oddo Securities, le groupe ne devrait, dans ces conditions, pas atteindre son objectif de 35 millions d'euros de résultat opérationnel courant cette année. Dans ce contexte, le départ du directeur général Heath Davies a été particulièrement mal accueilli par les investisseurs. Son départ « est une mauvaise nouvelle dans la mesure où il s'était véritablement imposé comme le bras droit de Jacques Mottard, notamment dans la supervision du marché UK. Nous verrons si son départ est directement lié au profit warning du pôle Logiciels », a ainsi commenté l'analyste de Gilbert Dupont.G. V.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.