Le gouvernement thaïlandais sous la pression de la rue

 |   |  116  mots
Des dizaines de milliers de « chemises rouges », partisans de Thaksin Shinawatra, ancien premier ministre en exil, ont lancé un ultimatum au gouvernement thaïlandais, réclamant des élections rapides et promettant de marcher ce lundi matin vers un camp où il s'est retranché avec l'état-major militaire. Selon les organisateurs, plus de 100.000 personnes sont venues du nord du pays, bastion pro-Thaksin, pour obetnir la chute du gouvernement de Abhisit Vejjajiva. Une foule bigarrée d'ouvriers et surtout de paysans vêtus de rouge a convergé depuis vendredi vers la capitale en camions, cars et pick-ups. Ils ont aussi été nombreux à descendre de petites embarcations sur les quais du fleuve Chao Phraya, en plein centre-ville. L. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :