Le Venezuela choisit le successeur d'Hugo Chavez

 |   |  250  mots
 Les bureaux de vote se sont ouverts ce dimanche matin à 6 heures locales (12h30 heure de Paris) dans tout le Venezuela afin d’élire le successeur d’Hugo Chavez – décédé le 5 mars dernier – à la présidence du pays. Les urnes seront définitivement closes à 18 heures locales, soit 0h30 heure de Paris. 19 millions d’électeurs sont appelés à se déplacer et à départager les deux candidats : l’actuel président par interim Nicolas Maduro et son adversaire conservateur Henrique Capriles.Maduro, l’héritierNicolas Maduro a fait campagne sur l’héritage du chavisme qu’il entend protéger. Ancien chauffeur de bus et dirigeant syndical, le vice-président du vivant du « comandante » se dit « le seul garant » de la politique sociale qui a permis au pays de faire reculer la part de la population pauvre au sens de l’ONU de 50 % à 29 % en 14 ans de régime.Un adversaire qui dénonce l’inflation et l’insécuritéEn face, Henrique Capriles, qui avait tenu tête à Hugo Chavez en octobre dernier en perdant avec 44 % des voix, soit un des meilleurs scores historiques de l’opposition, espère fédérer encore une fois les « déçus » du régime. Cet avocat de 40 ans, gouverneur de l’Etat de Miranda, au sud-est de la capitale Caracas, dénonce le clientélisme, l’inflation, l’insécurité et la « pétro-diplomatie » du régime d’Hugo Chavez. Ses chances sont cependant réduites : les sondages lui donnent 10 à 20 points de retard. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :