La télévision connectée à Internet pourrait chasser les ordinateurs des salons

 |  | 289 mots
Les ventes de TV devraient encore battre des records cette année en France. Pas moins de 9 millions d'écrans plats devraient trouver preneurs... Dont une part notable sera connectée à Internet. Selon le syndicat professionnel Simavelec, d'ici à 2013, les trois quarts de téléviseurs disposeront de cette fonction qui offre une palette de services à valeur ajoutée et de contenus multimédias jusqu'ici réservés à l'ordinateur. Chaque constructeur propose son portail d'accueil qui intègre même parfois un navigateur Web complet. Pour les téléspectateurs qui ne disposent pas d'une TV connectable, ils commercialisent même des boîtiers externes pour profiter de ces services.Les détracteurs de ces TV connectées avancent que l'écran familial n'est pas le support idéal en termes de confidentialité et d'ergonomie pour surfer sur le Net et consulter sa page Facebook. Il est vrai que les réponses apportées jusqu'à présent n'ont pas encore convaincu. La Google TV développée avec Sony n'a pas rencontré le succès escompté aux États-Unis, malgré un effort pour créer un navigateur simple et développer une télécommande adaptée.Sur le plus long terme pourtant, le PC va perdre du poids face à l'arrivée conjointe des tablettes numériques et de ces nouveaux téléviseurs. Car les constructeurs ont rapidement trouvé des synergies entre ces deux appareils électroniques très différents. Ainsi, une tablette peut facilement servir de télécommande avec une gestion électronique des programmes adaptée et être utilisée pour saisir du texte sur le téléviseur. Elle peut aussi servir d'écran complémentaire lorsque le téléspectateur doit sortir du salon. L. P.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :