en bref

 |   |  278  mots
STRONG>Les banques françaises et allemandes très exposées aux pays européens à risqueLa Banque des Règlements Internationaux a indiqué que les banques de la zone représentaient 62 % de l'exposition aux pays européens à risque à fin décembre 2009. L'exposition des banques de l'Euroland à la dette de l'Espagne s'élevait alors à 727 milliards de dollars, celle de l'Irlande à 402 milliards, celle du Portugal à 244 milliards et celle de la Grèce à 206 milliards, détaille-t-elle dans son rapport trimestriel. Fin 2009, les banques françaises et allemandes affichaient une exposition respective de 493 et 465 milliards de dollars. sept caisses d'Épargne espagnoles FusionnentLes conseils d'administration de sept caisses d'épargne espagnoles, dont la deuxième plus importante du pays, Caja Madrid, ont donné leur feu vert pour s'unir. Chaque caisse restera relativement autonome tout en se dotant d'une meilleure solidité financière.Vauban-Humanis finalise sa fusion avec Aprionis Le projet de fusion des deux groupes paritaires de protection sociale Aprionis et Vauban-Humanis (2,9 milliards d'euros de cotisations retraite et 530 millions d'euros de cotisations d'assurance) annoncé l'an dernier sera déposé devant les fédérations Agirc et Arrco fin juin. Les grecs peu confiants dans leurs banquesLes particuliers et les entreprises ont continué à retirer leurs capitaux des banque s grecques de janvier à avril, faisant baisser de 6,6 % le montant des dépôts en quatre mois, selon la Banque de Grèce. Le total des dépôts des particuliers et entreprises atteignait 222 milliards d'euros fin avril. Les performances du capital-investissement en berne La proportion des investisseurs en private equity ayant enregistré des performances inférieures ou égales à 10% sur leur portefeuille a bondi à 51 %, contre 22 % et 29 % en 2008 et 2009, d'après le baromètre Coller Capital 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :