Flash infos

La justice allemande a lancé mercredi une vaste perquisition chez Credit Suisse en Allemagne. Les opérations ont eu lieu simultanément dans 13 villes et étaient menées par 150 fonctionnaires, a précisé le parquet. Le parquet de Düsseldorf (ouest de l'Allemagne) avait annoncé le 19 mars enquêter sur 1.100 clients du Credit Suisse soupçonnés d'avoir fraudé le fisc allemand, et sur des collaborateurs de la deuxième banque helvétique, suspectés de complicité. L'enquête a été déclenchée après l'achat en février par l'Etat régional de Rhénanie-du-Nord-Westphalie d'un CD en provenance de Suisse contenant des listes de fraudeurs au fisc présumés. Cette enquête a conduit des milliers de fraudeurs à se dénoncer : près de 12.000 au dernier pointage, fin mars.Le fisc allemand pourrait récupérer plusieurs centaines de millions d'euros. L'estimation la plus optimiste, celle du syndicat allemand des impôts, va jusqu'à un milliard d'euros. Ces perquisitions interviennent alors que Berlin et Berne négocient depuis des mois un accord visant à éviter la double imposition et à améliorer l'échange d'informations des deux pays. Des questions restent en effet à régler, visant notamment les avoirs allemands en Suisse. Un groupe de travail doit rendre ses conclusions à l'automne. C.T.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.