Le groupe 4D2 se met en ordre de bataille avec une offre étoffée

En rachetant au printemps dernier l'activité française de la société néerlandaise Maars, un spécialiste de la cloison modulaire en acier, le groupe familial Mecanalu de Dourdan (Essonne) a étoffé son offre et se positionne comme un acteur majeur pour tous les travaux d'agencement et d'aménagement. Trois marques sont désormais unies sous la bannière du groupe 4D2 constitué par Thomas Chaudron, son actionnaire principal et fondateur de Mecanalu : Mecanalu, un fabricant de cloisons modulaires en aluminium, Maars donc, et la Sofrim (Société française de rénovation immobilière). « Sur le marché nous sommes les seuls à proposer à la fois des cloisons en aluminium et en acier ainsi qu'une activité d'agencement », analyse Thomas Chaudron qui estime que 4D2 devrait, avec sa soixantaine de salariés, réaliser près de 20 millions d'euros de chiffre d'affaires au cours du présent exercice.C'est en 2009 que Thomas Chaudron a commencé à échafauder ses ambitieux projets pour développer l'activité de Mecanalu pourtant en croissance régulière et constamment profitable depuis sa création en 1997. « J'étais sur le point de terminer mon mandat de deux ans à la présidence nationale du Centre des jeunes dirigeants (CJD) et j'étais en quête de nouveaux objectifs quand un ami m'a appelé pour me parler de la Sofrim qu'il souhaitait racheter », explique Thomas Chaudron.Sofrim, spécialisé dans l'agencement et l'aménagement, possède un savoir-faire reconnu dans les trois métiers de la rénovation de magasins, avec un positionnement haut de gamme, de la rénovation d'appartements et d'hôtels particuliers et, enfin, de la réalisation d'espaces tertiaires sans cloison. « Se battre sur les marchés »Installée à Ivry (Val-de-Marne), cette société passée sous le giron de Mecanalu en avril 2009, dispose de sa propre force commerciale. « Sofrim constitue en quelque sorte le bras armé de Mecanalu sur les gros chantiers, affirme Thomas Chaudron. Cette reprise nous permet de toucher le client final et de disposer de la puissance d'un groupe pour se battre sur les marchés. » L'adjonction de Sofrim a dopé les ventes de sa société mère. « C'est positif car Mecanalu s'était, jusque- là, uniquement développée par croissance organique. Par ailleurs, cela n'a pas cannibalisé notre négoce traditionnel avec les distributeurs », précise le PDG.L'opportunité de compléter la palette de prestations s'est présentée quand Maars s'est rapproché de Mecanalu au cours de l'été 2009. « Maars cherchait une nouvelle solution pour distribuer ses produits en France. Cela m'a intéressé car le développement d'une production de cloisons acier est très coûteuse. Les cloisons acier et alu s'adressent aux mêmes marchés. Le choix dépend de l'architecte », assure l'entrepreneur. Le groupe 4D2 offre ainsi la possibilité de réaliser des ouvrages sur mesure dans différents domaines : bureaux, locaux commerciaux ou industriels, lieux accueillant du public. « Notre principal concurrent... c'est l'open space », sourit Thomas Chaudron.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.