Nobel de la paix à l'Union européenne : angélisme, humour ou hérésie ?

 |   |  756  mots
\"Le prix Nobel de la Paix a été attribué vendredi à l\'Union européenne, aujourd\'hui empêtrée dans la crise de la zone euro, car elle a contribué à pacifier le Vieux Continent depuis plus d\'un demi-siècle\", c\'est ainsi que le Comité Nobel a justifié son choix lors de l\'annonce du lauréat ce vendredi matin. Evidemment, les réactions ne se sont pas fait attendre. Un moment d\'\"émotion\" et de \"réjouissances\" pour de nombreuses personnalités politiques, mais aussi un annonce surprenante voire condamnée par d\'autres.L\'UMP rappelle l\'action de SarkozyTandis que l\'Elysée publiait un communiqué sans surprise, qualifiant cette attribution d\'\"immense honneur\", signe d\'un encouragement à \"poursuivre vers une Europe plus unie, plus juste, plus forte et porteuse de paix\", le secrétaire général de l\'UMP profitait de l\'occasion pour insister sur l\'action de Nicolas Sarkozy lors de son mandat: \"Ce Prix est notamment un hommage rendu à la chaîne ininterrompue des chefs d\'Etat français qui ont œuvré avec leurs partenaires européens, et en particulier l\'Allemagne, pour consolider l\'Europe: Charles de Gaulle, Georges Pompidou, Valéry Giscard d\'Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, qui durant tout son quinquennat, par son volontarisme et son dynamisme, a relancé l\'Union européenne en particulier avec le Traité européen, la gestion exemplaire de la crise en Géorgie ou encore le sauvetage de la zone euro, aux côtés d\'Angela Merkel.\"De son coté, l\'ancien Ministre de l\'Économie, des Finances et du Budget, Jacques Delors, s\'est montré ému lors de sa déclaration à BFM TV:  \"Ce prix montre que les valeurs de solidarité, de confiance peuvent amener un monde meilleur!\", s\'est réjoui cet artisan du projet européen, qui méritait, selon le quotidien allemand Der Spiegel, de recevoir ce prix de la Paix décerné à l\'Europe.Van Rompuy et Barroso érigent l\'UE en exempleLes présidents du Conseil de l\'Union européenne, Herman Van Rompuy, et de la Commission européenne, José Manuel Barroso ont exprimé leur satisfaction d\'une seule voix, via un communiqué commun. \"Ce prix est la reconnaissance la plus forte possible des motivations politiques profondes de notre Union: la détermination de toujours plus d\'Etats européens à surmonter la guerre et les divisions, et à façonner conjointement un continent de paix et de prospérité\", ont-ils souligné. Les deux responsables européens ont souhaité ériger l\'Union en exemple: \"Ce prix Nobel de la paix montre que dans ces moments difficiles, l\'Union européenne reste une source d\'inspiration pour les dirigeants et les citoyens du monde entier\". \"L\'Union européenne est le plus grand projet de paix qui ait jamais existé\", a également souligné Joseph Daul, le président du groupe conservateur PPE au Parlement européen.\"L\'UE ce n\'est pas la paix c\'est la guerre\" Mais tous les représentants politiques n\'ont pas affiché le même enthousiasme: Marine Le Pen a fortement condamné le choix fait par le Comité Nobel: \"L\'UE ce n\'est pas la paix c\'est la guerre\", s\'est indigné la Présidente du Front National devant un caméra de BFM TV. Elle estime que le Comité norvégien s\'est discrédité en récompensant \"la guerre économique et sociale tous azimuts entre les peuples, qui ne peut conduire qu\'à la guerre tout court\".Enfin, le leader du Front de Gauche Jean Luc Mélanchon et l\'eurodéputé britannique Nigel Farage ont estimé que le Comité Nobel faisait preuve d\'humour. Le Français lui a décerné \"le prix de l\'humour noir\" tandis que le Britannique pense que cette récompense \"montre que les Norvégiens ont un réel sens de l\'humour\".En tous cas, ceux qui ne manquent assurément pas de second degré, ce sont les utilisateurs de Twitter :En tout cas, moi, j\'ai pas reçu le prix nobel de la paye.— Un Grec (@UnPauvre) Octobre 12, 2012Le prix #Nobel de la Paix décerné à l\'Union Européenne. Le prix Nobel d\'économie, ce sera pour une prochaine fois.— Jérôme Godefroy (@jeromegodefroy) Octobre 12, 2012Par souci d\'égalité et de justice, je propose qu\'on décerne à la Grèce le Prix Nobel de la Finance.— Elli M. (@cafesoluble) Octobre 12, 2012  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :