dépassements  : Bachelot n'agira pas de manière « brutale »

Syndicats de médecins, assurance-maladie et complémentaires santé tentent de conclure un accord sur les dépassements d'honoraires (secteur optionnel) aujourd'hui, date limite fixée par la loi, au-delà de laquelle le gouvernement peut intervenir par simple arrêté. Toutefois, en l'absence d'accord, Roselyne Bachelot a souligné hier qu'il ne fallait pas « confisquer le débat conventionnel » ni « agir d'une manière isolée et brutale ».

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.