Groupe Faure se lance dans la chasse aux coûts

Dirigé aujourd'hui par la cinquième génération familiale, Groupe Faure est devenu un géant des transports voyageurs. Créée en 1848 pour porter les dépêches acheminées par La Malle des Indes, la célèbre ligne reliant Londres à Calcutta par Le Cap, la PME s'affiche aujourd'hui à la quatrième place du transport privé en France, avec un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros en 2009 et 850 salariés. Malgré sa taille, l'entreprise, qui réalise 70 % de son chiffre d'affaires « transport » avec les collectivités, fait la chasse aux coûts sur un marché tendu.« Les collectivités qui sont nos principaux clients ont des budgets ?transport? de plus en plus serrés et nous devons nous adapter », explique Antoine Cataldo-Faure, le directeur général de la société basée à Valencin (Isère), à 25 km au sud de Lyon. Ainsi, la filiale Faure Vercors, l'une des quinze du groupe, vient d'ouvrir un nouveau site près de Voiron destiné à « limiter les kilomètres improductifs ». Faure Vercors (11 millions d'euros de chiffre d'affaires, 130 salariés) a investi plus de 1 million d'euros (sur environ 12 millions d'investissement annuel en matériel roulant) dans une structure de proximité qui évite désormais les déplacements sur un site principal pour faire le plein, remettre les caisses ou rendre les disques.Desserte SkimaniaLa filiale assure notamment la desserte entre Grenoble et l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry, une ligne créée en 1980 et exploitée à ses risques et périls en délégation de service public par la société, qui a atteint l'équilibre en 1989. Le succès confirmé (plus de 2 millions de passagers) a conduit Faure à ouvrir en 2008 une nouvelle liaison entre Voiron et Lyon-Saint-Exupéry. Cet hiver, le transporteur va assurer la desserte Skimania pour des journées ski (transport-forfait à 31 euros) et des week-ends au départ de Grenoble vers 12 stations alpines, un système rodé à Lyon depuis des années.Tout en créant ses propres marchés, l'entreprise s'est également fortement développée dans le transport par croissance externe dans son fief rhônalpin, la région parisienne et le sud de la France. Parallèlement, Faure, qui bénéficie de l'image de l'Olympique Lyonnais comme transporteur exclusif de l'équipe professionnelle, mise aussi sur son activité tourisme (20 millions d'euros de chiffre d'affaires) pour conforter sa croissance. Via son réseau de 18 agences en Rhône-Alpes et une à Paris, dans le XIIe arrondissement, Faure Tourisme commercialise des séjours/circuits courts en France et en Europe, des croisières et des circuits longs (de l'Argentine à la Chine), ainsi que des voyages culturels sur des circuits thématiques avec Imago Mundi.Claude Ferrero, à Lyo

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.