PSA s'interroge sur Mitsubishi

 |   |  97  mots
Finalement, le rapprochement entre PSA et Mitsubishi Motors (MMC) pourrait déboucher sur? une profonde coopération technique, sans alliance capitalistique. Cette hypothèse est envisagée par le constructeur français, qui trouve la valorisation boursière du japonais trop élevée par rapport à sa valeur réelle. La prise de contrôle du nippon par PSA pourrait partiellement être financée par l'entrée de MMC au capital du français. La famille Peugeot, qui détient 30,27 % de PSA et 44,87 % des droits de vote, accepterait une dilution, mais veut conserver sa mainmise sur son groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :