Obama exhorte les banques à soutenir la reprise

 |   |  219  mots
Barack Obama hausse le ton vis-à-vis des banques. Lundi, le président des États-Unis a convoqué les patrons des douze principaux établissements bancaires américains pour les enjoindre à réaliser un « effort extraordinaire » en faveur de la reprise. Rappelant que les banques ont bénéficié d'un programme de soutien à la finance (Tarp) « impopulaire », mais qui leur a permis de surmonter une crise à laquelle elles « ont largement contribu頻, Obama a demandé à ces dirigeants d'accorder davantage de crédits aux PME et aux consommateurs.L'hôte de la Maison-Blanche a prévenu que leurs efforts seraient désormais évalués. Il a aussi engagé ces patrons à soutenir sa réforme financière. Vendredi, la Chambre des représentants a adopté le projet de réforme de l'industrie financière le plus ambitieux depuis la Grande Dépression. Barack Obama s'est félicité de ce vote mais, au cours du week-end, a fustigé les banquiers « grassement payés » de Wall Street, dont les lobbies « ont déjà dépensé plus de 300 millions de dollars pour tenter » de torpiller sa réforme. « Il existe un fossé entre le soutien à la réforme affiché (par les banquiers) à la Maison-Blanche » et leurs efforts de lobbying. « Je leur demande de combler ce foss頻, a conclu le président américain.E. C., à New York

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :