Troisième hausse consécutive

 |   |  316  mots
la séanceL'annonce d'un prêt de l'émirat d'Abu Dhabi à Dubaïa été saluée par les marchés.La semaine sur les marchés a commencé aujourd'hui avec une bonne nouvelle en provenance de Dubaï. L'annonce d'un prêt de 10 milliards de dollars de l'émirat d'Abu Dhabi à son voisin a rasséréné les investisseurs. Dès les premiers échanges, la Bourse de Paris s'est ainsi inscrite en territoire positif pour y rester toute la journée, confortée par la hausse des marchés américains. À la clôture, le CAC 40 progresse de 0,7 % à 3.830,44 points. Les volumes sont néanmoins de plus en plus réduits à l'approche des fêtes de fin d'année. Les investisseurs attendent aussi mercredi la décision monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).Côté valeurs, Technip (+ 3 % à 47,98 euros) et Vallourec (+ 2,6 % à 115,25 euros) signent les deux plus fortes hausses du CAC. Le secteur est dopé par l'importante opération réalisée aux États-Unis avec le rachat par Exxon Mobil de son compatriote XTO pour 41 milliards de dollars. L'annonce d'un renflouement de Dubai World et de sa filiale immobilière Nakheel a profité à Lafarge (+ 2,1 % à 56,56 euros), très implanté au Moyen-Orient. La valeur a aussi été dopée par une note de l'agence de notation Fitch qui estime que la perspective jusque-là négative des notes de crédit des fabricants de matériaux de construction devrait s'améliorer en 2010. La séance a été belle également pour STMicroelectronics (+ 2,4 % à 5,91 euros), dont le titre a été intégré par Chevreux dans sa liste de valeurs préférées à l'achat en 2010. De son côté, Axa (+ 2,4 % à 15,99 euros) a relevé de 16 % son offre sur sa filiale Axa Asia Pacific Holding pour la valoriser à près de 8 milliards d'euros. À l'inverse, ArcelorMittal qui a confirmé envisager de nouvelles réductions de capacités glisse de 0,4 % à 28,55 euros). Blandine Hénault+ 0,70 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :