1,8 milliard d'euros : c'est la plus-value engrangée par Lagardère par la vente de ses actions EADS

 |   |  215  mots
Le groupe Lagardère a tiré une confortable plus-value de sa sortie du capital d\'EADS. Le groupe de médias a annoncé lundi une plus-value nette d\'impôts et de frais de transaction de 1,8 milliard d\'euros. La vente des 7,4% de sa participation lui a rapporté un total de 2,283 milliards d\'euros. Cette plus-value reste néanmoins peu élevée compte tenu des chiffres qui circulaient dans la presse, à savoir 2 milliards d\'euros.Le groupe dirigé par Arnaud Lagardère, a indiqué son intention de partager cette cagnotte entre les salariés - via une prime exceptionnelle - , les actionnaires et l\'entreprise en baissant l\'endettement du groupe.Stratégie de LagardèreLa cession de la participation de Lagardère dans EADS s\'inscrit dans une stratégie visant à vendre toutes les participations où le groupe n\'est pas majoritaire et à abandonner les activités militaires et aéronautiques afin de se consacrer aux médias.De son côté, EADS a annoncé ce lundi être entré en négociation avec l\'Etat français pour lui racheter un bloc de 1,56% de ses actions. Il s\'agit de ramener la part de l\'Etat à 12% du capital d\'EADS contre 15% actuellement. La transaction devrait s\'effectuer hors-marché au prix de 37,5 euros par action.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :