Bernard Cazeneuve promet la pause fiscale pour... 2015 !

 |   |  285  mots
Bernard Cazeneuve, le ministre du Budget, promet qu\'il n\'y aura pas de hausses d\'impôts en 2015. Dans une interview au Journal du Dimanche du 15 septembre, l\'ancien maire de Cherbourg assure qu\'en 2014, la « pause fiscale » aura bel et bien lieu puisque la pression fiscale, indique-t-il, « n\'augmentera que de 0,05 point de PIB. » « C\'est une stabilisation », conclut-il avant d\'assurer qu\'il entend financer l\'effort de consolidation du budget en 2015 « par les économies sur les dépenses publiques. »Economies inédites ?Bernard Cazeneuve a, par ailleurs, défendu son projet de budget 2014 en insistant sur le fait que l\'effort d\'économie réalisé par l\'Etat. « Le budget de l\'État, hors dette et pensions, va baisser de 1,5 milliard d\'euros. Cela ne s\'est jamais fait sous la Ve République », a martelé le ministre qui rappelle que le gouvernement précédent avait « augmenté les dépenses de 2 milliards d\'euros par an » en moyenne. Cette réduction des dépenses contribuera à « 80  % » à l\'effort d\'économie de l\'Etat. En 2015, « notre objectif est que ce soit 100 % », conclut-il, ce qui permettrait de maintenir la pression fiscale à son niveau de 2014.Attaques de BruxellesPour autant, la politique budgétaire de la France continue à être critiquée à Bruxelles. Ce dimanche, sur Itélé, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a mis en garde contre le « niveau d\'imposition en France » qui peut « nuire aux possibilités de croissance et à la lutte contre le chômage. » Vendredi, Olli Rehn, le commissaire aux Affaires économiques, avait dénoncé le coût du travail trop élevé dans l\'Hexagone et l\'insuffisance des réformes. X

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :