Une semaine en enfer pour Eric Woerth

Il n'a craqué que dans les toutes dernières heures du débat à l'Assemblée. Lors d'un échange musclé avec la gauche sur la retraite des femmes. « Vous nous avez habitué à mentir. Chez vous, cela semble une seconde nature », lance la députée PS Catherine Coutelle. Eric Woerth réagit vivement. Des députés PS jurent l'avoir entendu crier « collabo » à l'adresse de leur collègue. Interrogé peu après dans les couloirs du Palais-Bourbon, le ministre du Travail laisse affleurer sa lassitude après « une semaine de harcèlement ». « Aucun député de l'opposition n'aurait tenu une seconde face aux insultes qui ont été proférées contre moi. J'ai tenu 70 heures », déclare-t-il au micro d'Europe 1.une ligne de conduiteA l'ouverture du débat, le mardi 7 septembre, les socialistes avaient toutefois arrêté une ligne de conduite : épargner Eric Woerth pour concentrer les attaques sur la réforme. Aucune question, donc, sur ses mises en cause répétées depuis trois mois dans l'affaire Bettencourt. « Ce n'est pas le sort d'Eric Woerth qui est en jeu, mais celui des retraités », tranche François Hollande.Mais la trêve est trompeuse. Deux jours plus tard, Eric Woerth est relégué en fin d'émission sur France 2, François Fillon occupant le « prime time » sur le plateau d'« A vous de juger ». Samedi matin, on apprend qu'une balle de carabine et des menaces visant Eric Woerth ont été reçues à sa mairie de Chantilly. Samedi après-midi, signant la fin de l'armistice, Martine Aubry s'en prend avec virulence au ministre du Travail. « S'il y a une chose que je vois de commun entre [l']affaire [Bettencourt] et les retraites, c'est les mensonges. Il a un problème avec la vérité, M. Woerth », lance-t-elle devant des militants PS. A la reprise des débats, mardi, le climat se tend entre l'opposition et le ministre, sur fond de polémique judiciaire entre « Le Monde » et l'Elysée. Peu après 15 heures, le texte est enfin voté par les députés. Apportant un répit salvateur à Eric Woerth. H. F.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.