« Des chèques conseils pour aider les jeunes entrepreneurs »

L'Essec lance aujourd'hui des chèques-conseils, destinés aux « jeunes pousses » de l'incubateur de l'école. Comment fonctionnent ces chèques ?Il s'agit d'une opération entièrement nouvelle, destinée à encourager le développement de nos jeunes entrepreneurs. A l'Essec, nous incubons chaque année une quarantaine de jeunes pousses dans notre incubateur créé il y a dix ans, et nous comptons une trentaine de créations d'entreprises. Nous avons rassemblé 23 partenaires spécialisés dans des services intellectuels de haut de gamme dont ont besoin les jeunes sociétés. Celles-ci vont donc avoir accès à des professionnels spécialistes, nos partenaires nous ayant accordé un crédit de plus de 1.000 heures de conseils dans l'année.Concrètement, comment sont accordés ces chèques ? Le financement est gratuit, mais nous conservons la maîtrise du dispositif : c'est l'Essec Ventures, notre incubateur, qui accordera ces chèques-horaires, à raison en moyenne de 10 à 50 heures par an, en fonction des besoin des entreprises. Ces besoins sont variés : un business plan, une levée de fonds, des aspects juridiques ou comptables, un montage financier... Quel est l'intérêt pour vos partenaires de fournir des services gratuitement ? Il s'agit effectivement d'un mécénat de compétences : pour les 23 sociétés engagées à nos côtés, cette opération leur offre la possibilité d'être mises en contact avec des jeunes à haut potentiel et de se créer une clientèle à un stade précoce. Il s'agit donc d'une démarche à long terme, parfaitement justifiée, quand on sait que 5 ans après leur naissance, 97 % des entreprises émanant de notre incubateur sont toujours très actives. Propos récueillis par E. C.Pierre Tapie, directeur général du groupe Essec

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.