Lagardère Active pousse ses activités de diversification

Co-produire des concerts, aider les marques à lancer leurs licences, éditer des journaux d'entreprise, telles sont quelques unes des pistes engagées par Lagardèrerave;re Active pour accroître son chiffre d'affaires. « Nous sommes en sortie de crise, même si la visibilité reste faible sur le quatrième trimestre. C'est le bon moment pour travailler sur la diversification, qui consiste à utiliser nos marques pour réaliser des revenus hors de nos territoires d'origine », a expliqué mercredi Didier Quillot, président de la branche média du groupe d'Arnaud Lagardèrerave;re. Le modèle « Elle »« Elle », Europe 1, Doctissimo, « Version Femina », « Le Journal du Dimanche » et Virgin Radio ont été choisis pour servir de support à ces nouvelles activités, que ce soit en utilisant la marque ou en utilisant les compétences en matière éditoriale par exemple. « Nous visons un revenu incluant le numérique de 10 % à 20 % du chiffres d'affaires de ces marques à horizon deux ou trois ans », a expliqué Didier Quillot, qui lorgne des licences de la billeterie et des budgets hors médias. Fin juin, le numérique pesait 7,5 % des recettes du groupe. S'appuyant du modèle développé par le magazine « Elle », qui compte 120 licenciés et 250 boutiques vendant exclusivement des produits Elle dans le monde, Lagardèrerave;re Active a signé des accords avec Christian Lacroix pour l'Asie et Lulu Castagnette dans le monde (sauf en France) pour développer leurs licences à l'international. « Le chiffre d'affaires réalisé par l'ensemble des licenciés de ?Elle? dans le monde est de l'ordre de 300 à 400 millions de dollars », a détaillé le patron de Lagardèrerave;re Active qui perçoit un « petit pourcentage » de ce chiffre. Puisant dans les compétences éditoriales du « Journal du Dimanche », le groupe va concevoir le magazine interne de la SNCF et un fil d'information de son site Internet. Il conçoit déjà le magazine télé d'Orange, grâce à Télé 7 Jours. Dans la musique, il a reconduit, avec RFM, Mozart l'Opéra Rock, dont 500.000 albums ont été vendus, va lancer La Nuit Velours RFM avec le chanteur Gérald de Palmas. La chaîne Gulli soutiendra pour sa part la coproduction du spectacle de Cendrillon en 2011. Sandrine C

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.