Les manifestations dans le sud de l'Europe contre l'austérité dégénèrent

 |   |  281  mots
Après les coups portés au porte-monnaie des européens suite à la crise économique, ce sont les coups de matraques qui ont plu hier soir dans plusieurs grandes villes du sud de l\'Europe. A Madrid, une manifestation de grande ampleur a envahi les rues pour protester contre l\'austérité, le chômage et la précarité. Selon les estimations de l\'AFP, plusieurs centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues espagnoles. De la foule émergeaient des pancartes: \"España desahuciada\", (Espagne expulsée), allusion au drame des expulsions qui ébranle le pays, ou encore \"Mariano go home\", un appel à la démission du chef du gouvernement de droite Mariano Rajoy.74 blessés en EspagneL\'ambiance était très tendue et la police a chargé à Madrid, en tirant des balles en caoutchouc, des manifestants qui leur avaient lancé des projectiles, pierres, bouteilles en verre et pétards à la fin des défilés, à proximité du Congrès des députés. A Barcelone, les policiers ont aussi chargé en fin de soirée contre des groupes de manifestants. Au total, 142 personnes ont été interpellées en Espagne lors de cette journée et 74 blessées, dont 43 policiers, selon le ministère de l\'Intérieur.Au Portugal, la police a chargé à coups de matraques devant le Parlement à Lisbonne, où plusieurs milliers de personnes protestaient. Dans d\'autres pays d\'Europe, des manifestations ont eu lieu mais la mobilisation était plus timide : 5.000 personnes ont défilé à Athènes, selon la police, quelques milliers en Italie (à Rome, Milan et Turin) ainsi qu\'en France, à Paris notamment. Dans ces cinq villes, aucun heurt n\'a été rapporté. avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :