Le marché sanctionne Steria

 |   |  275  mots
- 2,74 %La SSII Steria n'avait pas le vent en poupe vendredi à la Bourse de Paris. L'action a clos la séance en repli de 2,74 % à 20,26 euros. Les investisseurs n'ont pas vraiment apprécié la teneur du communiqué de la société publié jeudi soir. Celui-ci détaillait l'activité de l'entreprise au titre du troisième trimestre de son exercice. Le chiffre d'affaires consolidé s'est inscrit à 372,9 millions d'euros, performance qui fait ressortir une baisse de 9,1 % par rapport au troisième trimestre 2008. « Le niveau de décroissance organique constaté au troisième trimestre 2009 est, pour une grande partie, lié à des décalages dans la mise en production de contrats au Royaume-Uni. Inversement, le quatrième trimestre sur cette zone devrait afficher un rebond de l'activité avec une croissance organique positive », précisait toutefois la SSII dans son communiqué. Et de fait, sur le troisième trimestre, les prises de commandes ont enregistré une hausse de 16,2 %. Au 30 septembre, le ratio de prises de commandes sur chiffre d'affaires s'élevait à 1,1.Sur les neuf premiers mois de l'année, Steria a réalisé un chiffre d'affaires de 1,17 milliard d'euros, en baisse de 9,8 % en données publiées sur les neuf premiers mois de 2008.Malgré les propos plutôt rassurants de la direction de la société, les analystes restent donc dubitatifs. Et s'inquiètent de sa capacité à contenir un ralentissement des investissements de la part des donneurs d'ordres du groupe.Pour autant, Steria fait incontestablement partie des heureux élus ayant profité du rebond initié en mars dernier. Et ce, au titre d'un statut de valeur cyclique particulièrement pénalisée en 2008. Par rapport au 1er janvier, l'action gagne 157 %. P. B. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :