Fiat patine, sa filiale américaine Chrysler accélère

 |   |  451  mots
trong>Fiat  prévoit de vendre avec Chrysler un peu plus de 4,3 milions de véhicules en 2013, avec au minimum 2,6 millions d\'unités de la firme américaine contrôlée par l\'italien. C\'est ce qu\'a indiqué Sergio Marchionne, administrateur délégué du consortium turinois, dans une interview au site américain spécialisé Automotive News, publiée ce jeudi. Cette année, le groupe italien compte écouler 4,2 millions (contre 4 millions en 2011), dont 2,4 millions de Chrysler. Cela implique que les ventes du constructeur piémontais proprement dites vont encore se réduire: 1,8 million cette année, 1,7 million l\'an prochain. Il est vrai que le marché italien est sinistré.Pertes pour Fiat seulSur les neuf premiers mois, le consortium affichait un bénéfice net de 1,15 milliard d\'euros, dont 1,8 milliard imputable à la filiale américaine. Soit un profit multiplé par presque quatre en un an. Fort bien. Sauf que, sans Chrysler, Fiat  enregistre une perte nette de 656 millions! Le marché américain a, il est vrai, progressé de 14% sur le troisième trimestre, tandis que le marché européen a baissé de 9%, avec une chute de 23% en Italie, le pire troisième trimestre depuis 1976!  Aux Etats-Unis, les ventes trimestrielles de Chrysler ont progressé en conséquence de 29% à 426.000 exemplaires. En mal de grandes nouveautés, Fiat, en revanche, est en berne en Europe. Le groupe n\'y a écoulé sur le trimestre que 159.000 voitures (-17%). Sa part de marché a plongé à 5,9%, une pénétration historiquement faible. Heureusement, Fiat se rattrappe (un peu) en Amérique latine, un marché clé pour Fiat, où il a progressé de 14% au troisième trimestre.Les Alfa produites en ItalieDans l\'interview, Sergio Marchionne affirme en tous cas que la future Alfa Giulia (moyenne supérieure) et le 4x4 de la marque au trèfle seront normalement produits en Italie. Même chose pour une éventuelle limousine Alfa, qui partagerait la plate-forme de la future Maserati Ghisbli, qui sortira l\'an prochain. Laquelle plate-forme serait un transfuge de la Chrysler 300! Malheureusement, ces modèles ont été fortement retardés! En revanche, la marque Lancia importerait tous ses véhicules d\'Amérique du nord, à l\'exception de la \"mini\" Ypsilon. La marque Fiat sera fondamentalement constituée, elle, de petits modèles dérivés de la \"mini\" rétro 500 (500, minispace 500L ainsi qu\'une  version rallongée, 500X) et de la petite Panda d\'entrée de gamme, à vocation plus fonctionnelle. \"Made in Italy\"Le groupe Fiat avait annoncé fin octobre que \"les investissements en Italie reprendront. (...) dans toutes les usines italiennes qui se verront allouer des futurs véhicules\". La \"saturation des capacités existantes sera ainsi possible\".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :