Un nouveau souffle

 |   |  124  mots
Paris 1960. Alors que le cinéma français s'endort sur ses lauriers, un jeune Suisse ? Jean-Luc Godard ? électrise les écrans avec « À bout de souffle », ouvrant la voie à une « nouvelle vague » de réalisateurs. Ce coffret rassemble le meilleur de ces années-là avec deux autres Godard « le Mépris » et « Pierrot le Fou », mais aussi « l'Année dernière à Marienbad » de Resnais, « les Bonnes Femmes » de Chabrol et « la Religieuse » de Rivette. Mais ce sont surtout les bonus qui créent la différence. Avec des commentaires assurés par de grands critiques, des courts-métrages de Jacques Rozier et des documentaires sur les films en question.« 50 ans de la Nouvelle Vague », coffret de 6 DVD, StudioCwanal et la Cinémathèque française, 50 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :