La France prête à geler les avoirs de Ben Ali

 |   |  120  mots
L'Elysée a annoncé samedi avoir pris « les dispositions nécessaires pour que les mouvements financiers suspects concernant des avoirs tunisiens en France soient bloqués administrativement, conformément à la législation ». Selon François Baroin, porte-parole du gouvernement, Tracfin, la cellule de lutte contre le blanchiment d'argent, serait activée et les banques françaises sur la brèche au cas où les avoirs de Ben Ali et de son entourage subiraient des mouvements impromptus dans les jours qui viennent. L'ONG Global Financial Integrity (GFI) estime qu'entre 2000 et 2008, 1,6 milliards de dollars par an ont été siphonnés par les activités financières illicites en Tunisie. Ce qui équivaudrait, selon GFI, à 110 dollars par personne et par an. M.B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :