Micmac autour d'un match de l'équipe de France

 |   |  377  mots
Depuis que Sportfive a officiellement annoncé avoir cédé trois matchs de qualification de l'Euro 2012 de l'équipe de France à M6 (« La Tribune » du 15 février), c'est le silence radio du côté de la chaîne, pourtant toujours prête à dégainer le communiqué triomphal. Et pour cause. L'incertitude pèse du côté de la rencontre Bosnie France. Le 9 février dernier, l'agence de marketing sportif Kentaro a écrit à la Fédération de football bosniaque une lettre dont Sportfive et M6 sont en copie certifiant qu'elle détient les droits du match, et qu'en aucun cas, Sportfive n'est en droit de les acheter et de les revendre à M6.Si cette vente était confirmée, « nous lancerions les actions appropriées contre la fédération et les autres parties », indique en substance la lettre dont « La Tribune » a eu connaissance. Kentaro, qui a mis l'affaire dans les mains de son avocat, assure avoir signé en 2006 les droits de la Bosnie pour la période 2010-2014. Pourtant, Sporfive a effectivement signé un contrat d'agence avec la fédération bosniaque. Son président ? Sulejman Colakovic, destinataire de la missive de Kentaro ? confie, dans une lettre datée du 9 février 2010 que « La Tribune » s'est procurée, l'exclusivité de la vente des matchs de qualification de la Bosnie à l'étranger pour l'Euro 2012 et la Coupe du monde 2014 à Sportfive.les droits téléEn tout cas, la Fédération française espère voir évoluer la situation dès vendredi, à l'occasion de la rencontre avec ses homologues de l'Euro 2012. Sur le papier, il s'agit d'une rencontre sportive où doivent se décider les horaires et les dates des matchs. En réalité, « il s'agit aussi de régler les droits télé. Nous voulons obtenir un maximum pour TF1 », affirme le vice-président de la FFF, Noël Le Graët. Pour obtenir ce qu'elle veut, la fédération mettra dans la corbeille les droits des Bleus. Ainsi, après le tirage au sort, elle avait promis à la Roumanie de la laisser jouer le match retour à Bucarest en 2011, le temps qu'elle termine son nouveau stade. En échange, la FFF voulait les droits du match. Depuis, le Roumanie-France a été vendu à M6 par Sportfive. Sandrine C

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :