Le CAC 40 rebondit malgré le flou grec

La question grecque est encore restée au centre de l'attention des investisseurs mardi. Alors que se tenait une réunion des ministres des Finances de l'Union européenne, les marchés n'ont toutefois pas obtenu plus de précisions sur les modalités concrètes du soutien à la Grèce. Malgré ces incertitudes, le marché a pu trouver un soutien du côté de Wall Street avec la nette progression des places financières américaines. chiffre d'affaires décevantÀ la clôture, le CAC 40 a ainsi bondi de 1,66 % à 3.669,04 points. La forte hausse des cours du pétrole, liée à la baisse du dollar, a également été un élément favorable au marché. Première pondération de l'indice, Total a soutenu la tendance avec un gain de 1,93 % à 42,51 euros. Vallourec a, pour sa part, grimpé de 5,67 % à 133,30 euros, porté par plusieurs notes positives d'analystes. Le spécialiste des tubes sans soudure a aussi annoncé qu'il allait investir 480 millions d'euros dans la construction d'une nouvelle usine aux États-Unis. Le secteur bancaire a constitué un autre soutien au marché après les résultats meilleurs que prévu publiés par Barclays. Société Généralecute; Générale a grimpé de 4,54 % à 41 euros et Crédit Agricolegricole de 4,13 % à 10,45 euros. À l'opposé, L'Oréalcute;al a chuté de 4,65 % à 73,18 euros, signant la plus forte baisse du CAC 40. Le numéro un mondial des cosmétiques a publié de bons résultats annuels mais le chiffre d'affaires a déçu les marchés. Enfin, Steria s'est envolé de 7,51 % à 21,33 euros, alors que le groupe a annoncé une croissance organique de 0,9 % de ses ventes au quatrième trimestre. Blandine Hénault+ 1,66?%

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.