PSA Peugeot Citroën va rajeunir ses voitures dans les pays émergents

 |   |  705  mots
Dans sa stratégie d\'intercontinentalisation, PSA veut rajeunir ses gammes \"exotiques\". Le constructeur français va arrêter de vendre dans les pays émergents des vieux modèles, souvent déjà obsolètes en Europe. Une stratégie effectivement dépassée à l\'heure d\'internet, quand la plupart des clients chinois ou brésiliens savent parfaitement ce qui se passe en Europe et refusent qu\'on leur vende des \"sous-voitures\".... Place donc chez PSA aux nouveautés lancées presque simultanément aux quatre coins du monde ! Peugeot vient ainsi d\'industrialiser sa 208 au Brésil, un an à peine après sa commercialisation en France. Un progrès clé pour poursuivre la percée à l\'international.Bientôt une 2008 chinoise« A la fin du premier semestre 2014, nous lancerons le « Crossover » 2008 en Chine », nous indique Maxime Picat, directeur général de la marque Peugeot au salon de l\'auto de Francfort, Ici aussi, le décalage ne sera plus que d\'une année par rapport à l\'Europe. Un délai très acceptable. Même chose pour la toute nouvelle berline compacte 308, commercialisée en France actuellement, et qui « arrivera fin 2014 » dans l\'ex-Empire du milieu.Les délais se révèlent encore plus courts pour l\'industrialisation des modèles à bas prix du groupe PSA, les Citroën C Elysée et Peugeot 301. Leur prochaine mise en fabrication en Chine intervient quelques mois seulement après leur lancement en production à Vigo, en Espagne. Quatre ans de retardPSA a toutefois encore du boulot pour offrir des gammes jeunes en Chine ou en Amérique du sud. Car, jusqu\'ici, les pays émergents recevaient souvent les produits européens du groupe  avec énormément de retard. Le monospace compact Peugeot 3008 n\'a ainsi été lancé qu\'en début d\'année en Chine. Soit avec… quatre ans de retard par rapport à l\'Europe. C\'est beaucoup. Certes, Peugeot l\'a habilement restylé. Il n\'empêche…Des gammes âgéesLes gammes « exotiques » de PSA sont d\'ailleurs truffées encore aujourd\'hui d\'anciens véhicules comme la Peugeot 307 chinoise, un modèle européen qui a douze ans d\'âge et n\'est plus produit en France depuis plusieurs années. Pis : les petites 207 chinoises et sud-américaines ne sont que d\'anciennes 206 de 1998 juste revues et corrigées. La Citroën C4 en Argentine est pour sa part un ancien modèle français de 2004.Certes, PSA n\'est pas le seul. Et la plupart des constructeurs tels Volkswagen ou Chevrolet (GM) conservent, dans ces pays, des vieux modèles au catalogue, amortis depuis longtemps et vendus à des prix relativement attractifs. Mais, ça ne suffit plus pour assurer une véritable présence commerciale sur les grands marchés émergents.Des modèles spécifiques pour pays émergentsPSA l\'a donc compris et s\'en donne les moyens. Il va même faire mieux que d\'adapter rapidement ses modèles européens aux marchés lointains. Il s\'apprête à multiplier les modèles spécifiques pour pays émergents. « Nous préparons pour le premier semestre 2014 une DS4 à quatre portes pour la Chine. Et, fin 2014, nous y lancerons notre « SUV » DS. Un modèle spécifique qui ne sera pas industrialisé en Europe », nous précise Frédéric Banzet, patron de la marque Citroën. PSA devrait même localiser en Chine son futur navire amiral, la limousine DS9, qui sera le plus gros véhicule du groupe. Quel changement !Les ventes hors d\'Europe sont en hausseLes ventes du groupe auto français ont globalement chuté de 10% au premier semestre. Sur la seule Europe, qui absorbe encore 58,5% des ventes de PSA, c\'est carrément la dégringolade (-13%). Mais, heureusement, les ventes hors d\'Europe compensent en partie. En Chine, PSA progresse deux fois plus vite que le marché, avec 278.000 unités sur le semestre( +33%). En Amérique latine, PSA affiche également une augmentation des ventes  de 20% à 146.000 unités. Le groupe progresse également en Algérie (+66 % ) ou en Turquie  (+20%). Mais les parts de  marché du groupe français en Chine demeurent marginales (près de 4%), tout comme celles au Brésil ou en Russie. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :