En soloOn pousse les portes d'ateliers des peintres, comédie...

 |   |  492  mots
En soloOn pousse les portes d'ateliers des peintres, comédiens, écrivains, décorateurs, céramistes ou costumiers de la cité « Montmartre-aux-Artistes », la plus grande cité parisienne d'artistes, exceptionnellement ouverte au public, qui pourra également y découvrir un jardin de sculptures. Jusqu'au 18 octobre. www.montmartre-aux-artistes.orgOn évite de faire un remake d'« Art » de Yasmina Reza (pièce dans laquelle des amis se disputent autour d'un tableau blanc) en se rendant seul à l'exposition « le Mythe du monochrome » à l'Espace de l'art concret de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes), où sont exposées des toiles d'Yves Klein ou Aurélie Nemours. Jusqu'au 3 janvier. www.espacedelartconcret.frChez soiOn se plonge dans « L'Insens頻, la plus luxueuse des revues photographiques, consacrée cette année à Berlin. Il n'en fallait pas moins pour rendre hommage à la scène allemande emmenée par Andreas Gursky, Thomas Struth, Peter Lindberg ou Wim Wenders. En librairie, 20 euros.On prépare l'exposition Tim Burton au Moma, à New York, en se plongeant dans l'un de ses plus beaux films, « Charlie et la chocolaterie », avec Johnny Depp. Il est aujourd'hui vendu avec le roman de Roald Dahl, dont il est inspiré, dans un coffret livre et DVD édité par Folio (Gallimard). Folio cinéma, 14,50 euros.En duoOn s'apprête à passer une folle nuit d'amour grâce à Degas, dont les éditions du Chêne publient une sélection de dessins, érotiques pour certains, rehaussés au pastel. Carnet érotique d'Edgar Degas, 19,90 euros.On redécouvre Lucio Fontana, l'un des artistes italiens les plus importants du XXe siècle, dont l'?uvre était pourtant absente des cimaises françaises depuis 1988. L'homme avait régénéré l'art de la céramique dans les années 1930 avant d'opter pour une pratique radicale faite notamment de lacération de toiles. Galerie Tornabuoni Art, jusqu'au 30 novembre. www.tornabuoniart.frEn familleOn s'envole pour un univers totalement fou avec l'artiste contemporain Panamarenko auquel Dunkerque (Nord) rend hommage en présentant ses avions, sous-marins, machines de mer ou oiseaux dans différents espaces comme l'hôtel de ville, le Musée portuaire ou la galerie Robespierre de Grande-Synthe. Jusqu'au 13 décembre. www.fracnpdc.frOn profite des « équi'days » pour visiter des haras dans le Calvados, qui seront exceptionnellement ouverts au public. Démonstration de polo, entraînement de chevaux de course, etc. www.equidays.comEntre amisOn célèbre le 9e art avec l'exposition de l'Historial de la Grande Guerre de Péronne (Somme), consacrée à l'évolution des bandes dessinées sur la guerre de 1914. Rien de tel pour renouer avec Bécassine ou Tardi. Jusqu'au 13 décembre. www.historial.orgOn inaugure la première édition du Festival du cinéma politique de Tours, dont la programmation regorge de chefs-d'?uvre filmé par des réalisateurs considérés comme de véritables plasticiens, tels Kurosawa (« Ran », 1985), Sakourov (« Le Soleil », 2005) ou Depardon (« Une partie de campagne », 1974), sans oublier la section britannique et les films politiques inédits en compétition. Jusqu'au 18 octobre. www.cinema-politique-tours.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :