Le gel des aides agricoles va coûter cher aux États

 |   |  87  mots
L'absence de budget européen aura un impact immédiat sur la PAC. Et, les principales victimes en seront les budgets des États membres. Les aides européennes aux agriculteurs sont en effet d'abord versées par les gouvernements qui se font ensuite rembourser 85 % des montants par Bruxelles les deux premiers mois de l'année suivante. Le montant de ces aides avoisinant 39 milliards d'euros, il sera impossible de les rembourser sur la base des « douzièmes provisoires » (environ 10 milliards par mois de budget total). Y.-A.N.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :