Jaguar Network propose du sur-mesure

 |   |  385  mots
Grandir en toute indépendance managériale et financière, réinvestir ses bénéfices dans le développement de la société tout en recrutant et en conservant son siège en région : pour Kevin Polizzi, le modèle n'a rien de dépassé. Pour lui, il représenterait même « le capitalisme moderne » ! Jaguar Network suit à la lettre cette recette avec succès puisque, sur son dernier exercice, cette société affiche un taux de croissance de 55 %, à 3,4 millions d'euros. Entre 2005 et 2009, la PME affiche une croissance de 2.655 %, ce qui lui vaut le premier prix du Deloitte Fast 50 pour la région Méditerranée. « Cette année, nous approchons les 7 millions d'euros de chiffre d'affaires et, en 2011, nous dépasserons les 10 million », assure ce dirigeant de 29 ans, seul coactionnaire avec son frère jumeau Ken de cette entreprise de 23 personnes positionnée comme opérateur de télécommunications et hébergeur de sites Internet.Située dans la zone franche de Marseille, la PME a procédé depuis sa création en 2001 à trois augmentations de capital, par incorporation de réserves (1 million d'euros aujourd'hui), ouvert plus d'une vingtaine de data center en France, conquis plusieurs références régionales directement (Berto, AutoEscape, AlloPneus, Oreca, etc.) ou en gagnant des appels d'offres (conseil régional PACA, conseil général des Bouches-du-Rhône), mais aussi nationales (Fnac, Capgemini, Publicis, LDLC.com). « Nos plus gros concurrents proposent des offres standardisées. Nous nous sommes donné les moyens de fournir à nos clients tout type de solution, mais adaptée à leurs besoins propres. Un transporteur n'a pas les mêmes exigences qu'un assureur. Résultat : nous enregistrons un très bon taux de transformation d'affaires en contrats, après les premiers contacts commerciaux. »Pour étoffer encore ses capacités de service, déjà renforcées cet été sur l'Ile-de-France et Rhône-Alpes, Jaguar Network investit actuellement 10 millions d'euros dans un deuxième data center de 8.000 m2, à Marseille, opérationnel début 2011. Cet outil facilitera la prospection de clients au Maghreb et au Moyen-Orient. Un autre pourrait voir le jour dans le nord-ouest en 2011 alors que deux croissances externes sont envisagées sur les prochains mois, l'une dans le sud-ouest sur un hébergeur, l'autre en région parisienne sur un opérateur voix.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :