Des impôts qui pèsent sur le pouvoir d'achat

 |   |  102  mots
Au premier semestre 2011, le pouvoir d'achat des ménages augmentera de 0,9 %. Il ralentira donc par rapport au second semestre 2010 (+ 1,2 %). Pourtant, les revenus d'activité augmenteront, les prestations sociales également, et l'inflation fléchira (1,4 % à juin 2011, après 1,5 % à décembre 2010). Comment s'explique dès lors ce coup de frein ? Par les impôts... « Conséquence de la meilleure tenue des salaires » (+ 0,7 % pour le salaire moyen de base), ces derniers seront « dynamiques », selon l'Insee, en particulier l'impôt sur le revenu. La réduction de certaines niches fiscales n'aura en revanche d'impact qu'au second semestre, au moment des régularisations de fin d'année. S. S.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :