Le chef des Républicains serait d'accord pour l'impôt sur les grandes fortunes aux Etats-Unis

John Boehner, le président républicain de la Chambre des représentants, aurait cédé sur le point principal de blocage des négociations avec le président Barack Obama sur la réduction du déficit : les impôts des riches. Selon le site Politico, John Boehner se serait en effet dit prêt à accepter une hausse des impôts sur les plus hauts revenus en échange d\'une réduction importante des dépenses sociales afin de débloquer les négociations sur le \"mur budgétaire\" aux Etats-Unis.L\'information n\'est cependant pas confirmée - ni démentie - par le porte-parole du républicain John Boehner. \"Nous n\'avons jamais fait de commentaires sur le contenu de discussions privées, et nous n\'allons certainement pas commenter des rumeurs\", a écrit le porte-parole. La Maison Blanche de son côté, interrogée par l\'AFP, n\'a pas souhaité commenter dans la soirée de samedi. Le compte à rebours du \"mur budgétaire\"Barack Obama a fait de la hausse du barème fiscal sur les revenus les plus hauts une condition indispensable à tout compromis, mais jusqu\'à présent les républicains accordaient une fin de non recevoir à la demande. Les deux camps veulent trouver un accord sur la réduction à long terme du déficit avant l\'échéance du \"mur budgétaire\", le 1er janvier, quand une hausse générale des impôts et une baisse des dépenses publiques doivent entrer en vigueur.Une concession républicaine sur le taux de l\'impôt des plus hauts revenus marquerait une avancée spectaculaire dans les négociations et signalerait qu\'un compromis pourrait finalement être trouvé avant la fin de l\'année, contrairement à ce que le pessimisme des derniers jours laissait craindre. Avec AFP

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.