La lettre de Depardieu à Ayrault scandalise le gouvernement

La lettre ouverte de Gérard Depardieu à Jean-François Ayrault dans le Journal du Dimanche, a suscité de vives réactions de la part de membres du gouvernement. C’est Michel Sapin, le ministre du Travail Michel Sapin qui a ouvert le feu lors du Grand rendez-vous Europe 1/iTélé/Le Parisien. Il a vu dans la décision de l\'acteur de rendre son passeport \"une forme de déchéance personnelle\". « Au-delà de la personnalité, au-delà du talent, c’est une forme de déchéance personnelle que je trouve dommageable. Je ne dis pas déchéance pour la personne, je dis que c’est une attitude pas à la hauteur de l’acteur».\"On regrette qu\'il ne retourne pas au cinéma muet\"Sur BFM-TV, Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture Auré s\'est elle déclarée \"tout à fait scandalisée\". \"La citoyenneté française c\'est un honneur, ce sont des droits et des devoirs aussi, parmi lesquels le fait de pouvoir payer l\'impôt\", a-t-elle insisté. Sur France Info elle a ajouté : « quand on abandonne le navire, quand on déserte, car nous sommes en guerre économique, on ne vient pas en plus donner des leçons de morale aux autres (…) il aurait mieux fait de s’abstenir en l’occurrence on regrette que Gérard Depardieu ne retourne pas au cinéma muet ». Tout en se disant \"triste\" de la décision de Gérard Depardieu avec qui elle avait travaillé contre l\'illétrisme, l\'ancienne ministre UMP Nadine Morano a surtout estimé qu\'il était la victime du \"matraquage fiscal\" du gouvernement socialiste.\"Vous êtes qui pour me juger M.Ayrault? \"S\'estimant \"injurié\" par les critiques sur son exil fiscal en Belgique, l’acteur déclare dans le JDD qu\'il \"rend (son) passeport\" français dans une lettre ouverte au Premier ministre Jean-Marc Ayrault qui avait jugé \"assez minable\" son départ pour la Belgique. Alors que certains observateurs avaient qualifié de «retenu » le commentaire du Premier ministre, c’est pourtant ce qualificatif n’est pas passé reste en travers de la gorge de la vedette. \"Minable, vous avez dit « minable » ? Comme c\'est minable !\", référence à une réplique culte de Louis Jouvet dans \"Drôle de drame\" (\"Bizarre... Vous avez dit bizarre ?...\") commence la lettre de Gérard Depardieu, qui assure avoir payé 145 millions d’euros d’impôts en 45 ans. Et pour enfoncer le clou sur l’absence de toute marque de respect vis-à-vis du Premier ministre, Gérard Depardieu écrit cette phrase terrible. : \"qui êtes-vous pour me juger ainsi, je vous le demande M. Ayrault, 1er Ministre de M. Hollande, je vous le demande, qui êtes-vous ?\". La décision de Depardieu était largement commentée sur le réseau Twitter dimanche matin: \"quand rendra-t-il sa Légion d\'Honneur\", demandait un twitto, cité par l’AFP tandis qu\'un autre suggérait que l\'acteur, accusé de conduite en état d\'ivresse, \"rende plutôt son permis de conduire\"

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.