Logvad cible les sites d'e-commerce

 |   |  544  mots
«Nous avons trois priorités : cibler les enseignes de magasins qui se lancent dans le commerce en ligne, faire de leur logistique un avantage concurrentiel en transformant leurs colis en outil marketing, et travailler en partenariat avec d'autres entreprises locales expertes dans la création, l'animation et la gestion de sites marchands afin que nos clients nous délèguent toutes leurs activités Web », indique Jérôme Breffel, directeur clientèle de Logvad. Créée en août 2004 par Olivier Coryn suite à la reprise de Formule5 au groupe ABX Logistics, la société vient d'investir plus de 2 millions d'euros dans l'achat et l'équipement de nouveaux locaux, situés à proximité des anciens dans une zone industrielle de Roubaix (Nord). Avec sa société soeur, Logvad Belgium créée en septembre 2005 également par Olivier Coryn, l'entreprise a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires consolidé de 12 millions d'euros, qui devrait progresser de + 10 % en 2010. Son activité de stockage et de préparation de commandes est née en réponse aux besoins des « pure players » qui lançaient leurs sites Web marchands sans avoir de lieu où traiter leur logistique. La PME se charge ainsi de réceptionner leurs produits, de les stocker, de préparer leurs commandes, de les livrer et, le cas échéant, de gérer leurs retours. Nocibé a été la première chaîne de magasins à faire appel à ses services en 2007. Depuis, ce type de distributeur n'a cessé de grossir les rangs de ses clients. Le logisticien réalise avec eux 60 % de son activité et 40 % avec les « pur players ». Un écart qui va encore s'agrandir dans les années à venir car Logvad a suffisamment grossi pour se désengager des sites Web marchands dont le volume d'affaires est trop faible. En plus de celle de Nocibé, la PME gère aujourd'hui la logistique des sites d'Agnès B, d'Eden Park, de Camaïeuml;eu, de Devred, de Chaussmart, de Nordnet et d'OfficeEasy. La majorité de ses colis font moins de 5 kg, ce qui lui permet de les envoyer au format postal via La Poste, Mondial Relay ou Sogep. Logvad aurait pu se contenter de son savoir-faire de logisticien. Mais les grandes enseignes de distribution sont bien plus exigeantes que les petits Webmarchands. La vente sur le Web est un nouveau métier que bon nombre de chaînes de magasin se refusent pour l'heure d'apprendre. Elles veulent des « packages » complets. Pour satisfaire leur demande, Logvad collabore donc avec d'autres prestataires locaux. La PME est ainsi le partenaire logistique d'ecommerce4U, un opérateur délégué de sites marchands qui prend tout en mains, de la création du site à son animation, en passant par sa gestion. Avec Cylande, le spécialiste de la gestion informatisée des points de vente, Logvad étudie également un partenariat du même genre.À ces collaborations, s'ajoutent de nouveaux services comme la transformation des bordereaux de livraison en documents marketing, la prise de photo sur place des articles mis en avant sur les sites clients, la réalisation de colis olfactifs et l'utilisation de sachets plastiques recyclables. Guère plus grands que les précédents, les nouveaux locaux ont donc été aménagés en vue de déployer toutes ces nouvelles offres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :