Le marché parisien finit in extremis dans le vert

 |   |  316  mots
Les investisseurs ont bien eu du mal à savoir sur quel pied danser, jeudi. Après avoir passé la matinée dans le vert, le marché parisien a évolué une bonne partie de l'après-midi en territoire négatif avant de s'inscrire de nouveau en hausse peu de temps avant la clôture. Au final, le CAC 40 a conclu la séance sur un léger gain de 0,21 % à 3.888,36 points.Une tendance particulièrement hésitante à mettre sur le compte des incertitudes entourant le sommet des dirigeants de l'Union européenne. Celui-ci devrait s'articuler autour de la crise de la dette dans la zone euro et des moyens d'y mettre fin. En attendant, ce sommet tend à raviver les craintes des investisseurs sur la crise de la dette souveraine, ce qui a notamment entretenu l'indice en territoire négatif tout au long de l'après-midi. Cependant, les bons indicateurs américains ont permis de soutenir le moral des investisseurs. A commencer par les inscriptions hebdomadaires au chômage, en recul à 420.000 la semaine passée contre 423.000 la semaine précédente pour se rapprocher de leur plus bas niveau annuel. Dans l'immobilier, les mises en chantier de maisons individuelles ont progressé de 3,9 % en novembre par rapport au mois précédent. Carrefour en têteDans ce contexte, la plus forte hausse du CAC 40 revient à Carrefour qui s'est apprécié de 2,31 %. Un rebond motivé par une information de presse selon laquelle le groupe pourrait décider au cours du premier semestre 2011 de se scinder ou d'introduire en Bourse sa foncière Carrefour Property. Sinon, le retour des inquiétudes sur la dette souveraine en zone euro a logiquement pesé sur le compartiment bancaire. Si BNP Paribas (-0,22 %) et Crédit Agricolegricole (-0,38 %) sont finalement parvenus à réduire leur pertes, Natixis n'a pas eu autant de chance en terminant sur un recul de 1,67 %, soit la plus forte baisse du CAC 40. G. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :